Le Développement Durable

 

Le développement durable (ou développement soutenable), traduction de « Sustainable development » est une conception de l'intérêt public visant à allier le développement des sociétés de façon équitable et la protection de l'environnement.

La Commission mondiale sur l’environnement et le développement dans le Rapport Brundtland, propose la définition suivante :

« Le développement durable est un mode de développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion :

  • Le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité.
  • L’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir.»

Sur la base de valeurs universelles (responsabilité, participation et partage, principe de précaution, débat …) la notion de développement durable conduit également à un double concept :

  • Le droit d’utiliser les ressources de la Terre mais le devoir d’en assurer par une gestion raisonnée la pérennité pour les générations futures.
  • Chaque habitant de la terre a un droit identique aux ressources.

Le développement durable concerne tous les secteurs d’activité : agriculture, habitation, industrie, famille et les services.


Le développement durable peut être aussi schématisé comme le présente la figure ci-dessous :

Que nous apprend cette figure :

  1. Que la rencontre du social et de l’écologique font un milieu vivable sans prendre la dimension économique.
  2. Que la rencontre de l’écologie et de l’économique font un milieu viable mais sans tenir compte des hommes.
  3. Que la rencontre du social et de l’économique font un milieu équitable, mais qui ne tient pas compte de l’écologie et de la préservation de la planète.

Dès la création le 1er février 2006, nous, dirigeants de SAVONNERIE DE L’ATLANTIQUE avons souhaité formaliser notre engagement en terme de politique générale d’entreprise basée sur :

  1. Pour le volet économique, un engagement qualité dont la définition simple et permettant d’assurer la pérennité d’une société peut être résumé ainsi : « faire bien du premier coup au moindre coût »
  2. Pour le volet social, un engagement sur le respect de la personne humaine, sur l’éthique, sur la volonté de respecter les réglementations de notre pays.
  3. Pour le volet environnement, en tant que site classé ICPE soumis à autorisation d’exploitation, un engagement de mise en conformité réglementaire vis-à-vis des autorités, mais aussi une volonté de produire propre et de mener toutes les améliorations possibles dans le domaine.

Le 1er février 2006, par notre engagement de politique générale, nous avons de facto introduit la notion de Développement Durable dans les fondations de SAVONNERIE DE L’ATLANTIQUE.

Vous pouvez afficher notre engagement en cliquant ici.


Les actions SAVONNERIE DE L’ATLANTIQUE depuis 2006 et les actions de demain :

1- Volet social

  •  
    Maintien d’une industrie historique à Nantes, en France, …. une industrie lourde puisque intégrant la saponification des huiles… la volonté du maintien de l’emploi local et son développement : 22 personnes en 2006, 40 personnes en 2009.
  • Mise en place d’une communication bimensuelle des indicateurs de pilotage pour l’ensemble du personnel (donnée production, ventes, marché, réclamations, taux de service, rendements, etc.).
  • Mise en place d’un entretien individuel annuel de chaque salarié avec le Président Directeur Général.
  • Maintien salarial du niveau du coût de la vie.
  • Mise en place d’une politique de formation volontariste.
  • Mise en place d’un accord de productivité en 2007.
  • Mise en place d’un accord d’intéressement aux bénéfices en 2009.
  • Mise en place d’une journée annuelle de réflexion et d’échange dans la société, tout personnel confondu.
  • Participation au soutien des jeunes dans leurs recherches d’emploi via diverses associations.
  • Participation à la commission Développement Durable de la FEEF(1).

2- Volet Environnemental.

  • Société recentrée sur un produit historique, facilement biodégradable, ne nécessitant pas de système de conservation ni de dérivés pétrochimiques : le savon.
  • Mise à jour de notre arrêté préfectoral en septembre 2009 (dossier initialisé en septembre 2006).
  • Mise en place d’un plan d’action, avec la DREAL(2) sur la réduction de notre impact environnemental.
  • Relation continue avec le Pôle Environnement de Nantes Métropole.
  • Réalisation d’un diagnostic énergétique en 2009 avec le soutien de l’ADEME(3).
  • Réalisation du bilan carbone du site pour juin 2010.
  • Approche environnementale des produits par l’Analyse du Cycle de Vie(4) et l’aboutissement des premiers éco-bilans par type de produits en 2010.
  • Mise en place d’essais en 2010, pour le conditionnement des savons, de films biodégradables en substitution des films plastiques.
  • Contrôle du site pour la production de Cosmétique Ecologique et Biologique certifiée par ECOCERT Greenlife selon le référentiel disponible sur http://cosmétiques.ecocert.com.
  • Certification du site pour la production de savon selon le référentiel Ecolabel Européen(5)
  • Mise au point en 2009 de produits liquides 100% d’origine naturelle, sans conservateur, facilement biodégradables, destinés à l’hygiène corporelle avec le soutient d’OSEO(6)

(1)Fédération de Entreprises et des Entrepreneurs de France - www.feef.org

(2)Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement - www.pays-de-la-loire.developpement-durable.gouv.fr/

(3)Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie - www.ademe.fr

(4) Le cycle de vie d'un produit est une approche environnementale multicritères qui prend en compte toutes les activités qui entrent en jeu dans la fabrication, l'utilisation, le transport et l'élimination de ce produit. Le cycle de vie est généralement illustré comme une série d'étapes, depuis la production (extraction et récolte des matières premières) jusqu'à l’évacuation finale (élimination ou valorisation), en passant par la fabrication, l'emballage, le transport, la consommation par les ménages et les industries et le recyclage ou élimination.C'est la base de l'eco-conception. L'analyse du cycle de vie d'un produit permet de réaliser les éco-bilans – Le document accessible par le lien permet de comprendre rapidement que le bilan carbone n’est que la face émergent de l’ICEBERG. Un bon bilan carbone n’est en aucun cas synonyme de zéro impact environnemental.

(5) www.eco-label.com

(6) www.oseo.fr

3- Le volet Economique (où la viabilité Economique)

  • Un taux de réclamation client faible.
  • Un taux de service au colis supérieur à 98%.
  • Le développement d’une marque locale.
  • La recherche permanente de sources d’économie internes, de solutions techniques ou organisationnelles nous permettant de maintenir notre niveau de compétitivité vis-à-vis de nos clients.
  • Des résultats financiers positifs permettant une politique d’investissement pour les années futures.